Planète Cartables


Accueil » L'école au quotidien » Divers pédagogique » Rôle du médecin scolaire
Rôle du médecin scolaire [message n° 1150797] mer. 05 décembre 2018 18:35 Message suivant
laetitiala n'est pas connecté laetitiala
messages : 529
Inscrit(e) : mai 2005
J'ai un élève précoce dans ma classe, qui m'a beaucoup testé en début d'année, maintenant ça va bien en classe, je lui prépare des choses en plus si besoin, mais il n'est pas trop dans l'écrit donc souvent préfère s'occuper s'il lui reste 5 minutes.
Bref, ce fut très houleux en début d'année avec les parents, ils me critiquaient beaucoup..
Enfin, ils ont demandé un RDV avec le médecin scolaire pour un PAP.
Réponse du médecin qui les a vus : précoce mais pas de difficultés scolaires donc pas de PAP mais la maîtresse doit différencier en français et maths et donner du CE2.

Du coup, je sens bien les parents qui vont revenir à la charge puisque visiblement ce que je fais ne leur convient pas, alors que ça convient très bien à leur gamin.

Bref, avez-vous où ce genre de commentaire de la part d'un médecin scolaire?
Elle ne dit même pas quelles matières en français ou maths, ne m'a pas appelée, je trouve ça un peu fort de sa part.

Je vais essayer de l'appeler...

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150806 est une réponse au message n° 1150797] mer. 05 décembre 2018 20:13 Message précédentMessage suivant
sue307 n'est pas connecté sue307
messages : 1084
Inscrit(e) : août 2006
Situation géographique : Pays trois-quart de ciel
Métier : De nouveau en cp/ce1
Chez nous c'est le psy scolaire qui teste l'enfant.
Puis le psy nous dit où l'enfant s'est situé dans le test, et les domaines a aménager.
Le psy rencontre ensuite les parents pour leur expliquer les resultats.
Et nous rencontrons les parents pour leur expliquer nos aménagements.



Et vive le chti

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150808 est une réponse au message n° 1150797] mer. 05 décembre 2018 20:35 Message précédentMessage suivant
Moustache
messages : 2935
Inscrit(e) : juillet 2004
En même temps, la précocité n'est pas une maladie, cela relève plus effectivement du psy scolaire...


http://lamaternelledemoustache.net/
Pour tout contact : jt44(a)free.fr

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150810 est une réponse au message n° 1150808] mer. 05 décembre 2018 20:43 Message précédentMessage suivant
joan n'est pas connecté joan
messages : 484
Inscrit(e) : juillet 2004
Pour les enfants précoces, il existe des ppre pour eip ou des pap pour eip. Cela dépend des académies.

S'il a réellement un problème pour écrire, un pap peut être fait. C'est ce que mon fils a. Mais il a de réelles difficultés vu qu'il est obligé d'utiliser un ordinateur pour pouvoir compenser.

A voir si un ppre pour eip ne serait pas suffisant pour ton élève. Nous avons commencé comme ça pour mon fils. Cela permet de mettre par écrit les adaptations faites en classe et de rassurer les parents de ton élève.

Joan

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150811 est une réponse au message n° 1150810] mer. 05 décembre 2018 20:49 Message précédentMessage suivant
babaub n'est pas connecté babaub
messages : 3234
Inscrit(e) : novembre 2008
Situation géographique : m&m'sland
Métier : cp/ce1
Par chez moi, il y a une enseignante référente pour les élèves précoces. Elle fait la liaison parents/enseignants, oriente vers les spécialistes à consulter.

Tu peux peut-être voir si ça existe dans ton département ?

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150830 est une réponse au message n° 1150797] mer. 05 décembre 2018 22:08 Message précédentMessage suivant
ewilan n'est pas connecté ewilan
messages : 3333
Inscrit(e) : octobre 2011
Métier : MS
Normalement le médecin scolaire valide le PAP SI et seulement si difficulté scolaire (quelle qu'elle soit). Pour la précocité sans difficulté scolaire le médecin n'a pas à proposer quoi que ce soit.
Pour moi ne pas être dans l'écrit et préférer s'occuper tout seul ce n'est pas une difficulté dans le geste d'écriture. Pourquoi faut-il toujours donner plus de travail à un EIP ? Pourquoi ne pas les laisser s'occuper seuls si cela leur convient ?

Chez nous il y a un référent EIP au niveau de l'inspection. Référent qui ne propose pas grand chose.
Chaque EIP est particulier, il n'y a pas de recette miracle.



Longue vie à la vie !

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150833 est une réponse au message n° 1150797] mer. 05 décembre 2018 22:52 Message précédentMessage suivant
laetitiala n'est pas connecté laetitiala
messages : 529
Inscrit(e) : mai 2005
Il écrit quand il veut en fait mais ça le fatigue vite.
Des jours avec et des jours sans.
Moi je le trouve très bien comme ça, il ne s' ennuit pas, tout va bien.
Ce sont les parents qui mettent la pression depuis qu'ils savent qu'il est précoce.
Il est suivi par un pédopsychiatre qui j'ai contacté par mail mais je n'ai jamais eu de réponse.

On est bien d'accord que ce docteur sort de son rôle.

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150837 est une réponse au message n° 1150797] mer. 05 décembre 2018 23:08 Message précédentMessage suivant
sar@h n'est pas connecté sar@h
messages : 4764
Inscrit(e) : septembre 2004
Situation géographique : 29 N
Métier : Surnuméraire
Eu .... Qui t'a dit ce que le médecin avait dit ? Eux ?
Tu devrais interroger directement le médecin scolaire. Il ne serait pas impossible que les parents aient suggéré ça et que le médecin ait acquiescé.



Sar@h,
La vie est une farceuse …
Parfois, ce sont d'agréables surprises,
souvent on ressort le proverbe "A quelque chose, malheur est bon." il ne faudrait pas donner dans le masochisme quand même !

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150838 est une réponse au message n° 1150797] mer. 05 décembre 2018 23:11 Message précédentMessage suivant
ewilan n'est pas connecté ewilan
messages : 3333
Inscrit(e) : octobre 2011
Métier : MS
Si écrire le fatigue quelques séances avec une rééducatrice formée à la méthode Dumont lui feraient peut être du bien. Mais écrire le fatigue peut être juste par manque de motivation, c'est aussi assez fréquent chez les EIP.
Tu devrais en parler avec le psy sco pour définir ce qui doit etre fait et lui laisser gérer le débat pour expliquer à la famille ta manière de travailler avec cet enfant.Ne pas rester seule face à la famille.



Longue vie à la vie !

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150847 est une réponse au message n° 1150797] jeu. 06 décembre 2018 06:56 Message précédentMessage suivant
laetitiala n'est pas connecté laetitiala
messages : 529
Inscrit(e) : mai 2005
C'est un manque de motivation c'est sûr.
Ma directrice m'a montrée le papier qui sera donné ou a été donné , ça je vais me renseigner, aux parents.
Merci pour vos points de vue en tout cas.

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150898 est une réponse au message n° 1150847] jeu. 06 décembre 2018 21:20 Message précédentMessage suivant
clarissa n'est pas connecté clarissa
messages : 844
Inscrit(e) : juin 2009
Situation géographique : rhône alpes
Métier : rased
Comme d'autres réponses ci dessus, je trouve que ça relève du psychologue scolaire. Un bilan, un diagnostique de précocité sans plus de détail ne suffit pas à dire automatiquement "la" bonne solution pour l'élève. Pour l'un il se sentira bien dans sa classe, pour un autre il y aura besoin d'aménagement plus ou moins, de différentiation ou pas, pour un autre un saut de classe serait envisagé... Et il peut y avoir ou pas un suivi au niveau pédopsy ou psy s'il y a par exemple un mal être, un vécu difficile autour de la différence, une image dévalorisée, etc. Pas de réponse unique avec la même étiquette précocité. Et ce qu'on retrouve assez souvent, c'est une hétérogénéité : un rythme divers de développement selon les domaines, un décalage compétences et maturité affective. Même cela ce n'est pas non plus une généralité complète.



"Vos enfants ne sont pas vos enfants. ils sont fils et filles du désir de vie en lui-même. Ils viennent par vous mais non de vous, et bien qu’ils soient avec vous, ce n’est pas à vous qu’ils appartiennent." Gibran

Rapporter un message au modérateur

Re : Rôle du médecin scolaire [message n° 1150937 est une réponse au message n° 1150810] sam. 08 décembre 2018 09:10 Message précédent
zescapade n'est pas connecté zescapade
messages : 3247
Inscrit(e) : août 2008
Situation géographique : au bord de l'océan
Métier : CP/CE2
joan a écrit le mer. 05 décembre 2018 20:43
Pour les enfants précoces, il existe des ppre pour eip ou des pap pour eip. Cela dépend des académies.

S'il a réellement un problème pour écrire, un pap peut être fait. C'est ce que mon fils a. Mais il a de réelles difficultés vu qu'il est obligé d'utiliser un ordinateur pour pouvoir compenser.

A voir si un ppre pour eip ne serait pas suffisant pour ton élève. Nous avons commencé comme ça pour mon fils. Cela permet de mettre par écrit les adaptations faites en classe et de rassurer les parents de ton élève.

Joan
Ici PPRE pour EIP



mon pinterest: http://www.pinterest.com/zescapade/

Rapporter un message au modérateur

Fil précédent : Inspection... à qui le tour?
Fil suivant : Twitter
Aller au forum :
  


Heure actuelle : dim. 16 déc. 02:32:18 2018

Copyright ©2001-2016 FUDforum Bulletin Board Software