Planète Cartables


Accueil » L'école au quotidien » Direction d'école » Information préoccupante
Information préoccupante [message n° 1208337] sam. 09 janvier 2021 18:44 Message suivant
clarissa n'est pas connecté clarissa
messages : 950
Inscrit(e) : juin 2009
Situation géographique : rhône alpes
Métier : rased
Je ne sais pas trop où poser ma question, alors je tente ici. ( Si ce n'est pas le bon fil, pas de soucis pour déplacer ailleurs )

Est ce qu'il est possible de faire une information préoccupante pour un enfant déjà confié en foyer d'accueil ?
Avez vous déjà connu ce type de situation ?
Pour la démarche et l'évaluation sociale "à domicile" qui suit, est ce qu'il y a des différences avec l'IP pour un enfant qui vit chez ses parents ?
J'imagine que les actions qui peuvent être mises en place ne sont pas les mêmes dans un foyer ?



"Vos enfants ne sont pas vos enfants. ils sont fils et filles du désir de vie en lui-même. Ils viennent par vous mais non de vous, et bien qu’ils soient avec vous, ce n’est pas à vous qu’ils appartiennent." Gibran

Rapporter un message au modérateur

Re : Information préoccupante [message n° 1208340 est une réponse au message n° 1208337] sam. 09 janvier 2021 18:53 Message précédentMessage suivant
Moustache
messages : 4061
Inscrit(e) : juillet 2004
Une information préoccupante est un constat que tu transmets à qui de droit. Point.
Même s'il est souhaitable de donner le maximum d'infos (comme l'adresse de l'enfant...) tu ne fais que relater ce que toi tu as observé.
Tout le reste (enquête, mesures à prendre, et j'en oublie) n'est pas de notre ressort... que l'enfant soit en foyer ou pas ne nous regarde pas (attention, je ne dis pas qu'il ne faut pas éventuellement en tenir compte pour aider au mieux cet enfant dans ses apprentissages, mais là c'est un autre domaine), il arrive qu'il se passe des choses pas très nettes dans ce genre de foyer (tout comme dans les écoles d'ailleurs) et qu'il serait dommage de passer à côté d'un enfant en souffrance.
La réponse est un peu confuse, mais la question est floue... Fais ce que tu penses le mieux de faire dans l'intérêt de l'enfant.

Edit : selon la situation, il est peut-être possible, ou pas, d'évoquer la situation de cet enfant avec le foyer. Parfois on apprend des choses qu'on ne soupçonne même pas, je ne sais pas comment font les éducateurs•trices...



http://lamaternelledemoustache.net/
Contact : jt44(a)free.fr

Rapporter un message au modérateur

Re : Information préoccupante [message n° 1208342 est une réponse au message n° 1208340] sam. 09 janvier 2021 19:00 Message précédentMessage suivant
lucette-alanis n'est pas connecté lucette-alanis
messages : 3538
Inscrit(e) : octobre 2008
Situation géographique : Au pays des bretzels
Métier : Maternelle
Normalement pour les enfants placés, tu as les coordonnées de l'AEMO/ assistante sociale/ tuteur de l'ASE ( pas sure du bon nom).Je ne sais pas si ça aide, mais tu peux leur parler de tes doutes.
Tu peux aussi appeler le bureau où tu envoies les IP au rectorat pour leur poser des questions de ce genre. Ils préfèrent qu'on les appelle pour « rien » plutôt que de ne pas savoir.



Sans pluie, il n'y aurait pas d'arcs-en-ciel.

Rapporter un message au modérateur

Re : Information préoccupante [message n° 1208343 est une réponse au message n° 1208342] sam. 09 janvier 2021 19:28 Message précédentMessage suivant
clarissa n'est pas connecté clarissa
messages : 950
Inscrit(e) : juin 2009
Situation géographique : rhône alpes
Métier : rased
Merci pour les réponses.

Je pense que l'école va effectivement faire une IP dans cette situation.
Est ce qu'il y a ici des personnes qui ont connu cette situation ?
Est ce qu'il y a des personnes qui connaissent les suites possibles comme actions des services sociaux ? Avec les documents que j'ai relu :
https://www.editions-legislatives.fr/actualite/les-modalites-de-l-eval uation-suite-a-une-information-preoccupante-sont-detaillees

Je trouve ceci
"Sa conclusion qui infirme ou confirme l'existence d'un danger ou d'un risque de danger formule une proposition de classement ou une proposition d'actions adaptées à la situation - accompagnement de la famille, prestation d'aide sociale à l'enfance - ou encore la saisine de l'autorité judiciaire. "

Mais pour un enfant déjà en accueil dans un foyer, quelles autres actions possibles ?
Peut être une autre orientation possible par le juge pour enfant ? peut être un encadrement plus surveillé du foyer si jamais il y a des dysfonctionnements repérés ?



"Vos enfants ne sont pas vos enfants. ils sont fils et filles du désir de vie en lui-même. Ils viennent par vous mais non de vous, et bien qu’ils soient avec vous, ce n’est pas à vous qu’ils appartiennent." Gibran

Rapporter un message au modérateur

Re : Information préoccupante [message n° 1208346 est une réponse au message n° 1208343] sam. 09 janvier 2021 19:58 Message précédentMessage suivant
sar@h n'est pas connecté sar@h
messages : 5645
Inscrit(e) : septembre 2004
Situation géographique : 29 N
Métier : RIEN
Vécu, mais l'IP a été faite parce que le foyer nous y a incité. Tout le monde était d'accord, sauf l'hôpital, pour dire que l'enfant souffrait et que ça se dégradait de jour en jour depuis 2 semaines. Dans notre cas, ça a permis l'hospitalisation de l'enfant. Bon, ça va faire bientôt 14 ans, dans son mal-être l'enfant m'a griffée, c'était l'élève de la collègue de Clis, de ce fait tout le monde s'est appuyé sur cette preuve pour obliger l'hôpital à la prise en charge. Je me souviens de la date, c'était le jour de mes 50 ans !!! Laughing


Sar@h,
RIEN : Retraitée Ingénue de l'Éducation Nationale
La vie est une farceuse …

Rapporter un message au modérateur

Re : Information préoccupante [message n° 1208350 est une réponse au message n° 1208343] sam. 09 janvier 2021 21:07 Message précédent
Moustache
messages : 4061
Inscrit(e) : juillet 2004
clarissa a écrit le sam. 09 janvier 2021 19:28
Merci pour les réponses.

Je pense que l'école va effectivement faire une IP dans cette situation.
Est ce qu'il y a ici des personnes qui ont connu cette situation ?
Est ce qu'il y a des personnes qui connaissent les suites possibles comme actions des services sociaux ? (...)
Chaque cas est bien évidemment différent, les réponses apportées dépendent de beaucoup d'éléments dont bien souvent les enseignants n'ont pas connaissance.
Pour schématiser : l'enseignant crie "au feu !" les moyens pour éteindre l'incendie sont du ressort d'autres professionnel•les, chacun son métier.
Je comprends que cela puisse être frustrant (quoique) mais il faut aussi reconnaitre les limites de notre job.

Edit : je ne compte pas le nombre de fois où ce genre de situation, où d'autres du même genre, se sont présentées. C'est du vécu, avec à chaque fois beaucoup d'interrogations... on fait ce qu'on pense être le mieux pour l'enfant. Parfois on hésite à faire, mais c'est souvent la pire des attitudes que de ne rien faire.



http://lamaternelledemoustache.net/
Contact : jt44(a)free.fr

Rapporter un message au modérateur

Fil précédent : Enfant de 3 ans en février
Fil suivant : Conseil d'école en visio
Aller au forum :
  


Heure actuelle : jeu. 21 janv. 13:23:29 2021

Copyright ©2001-2016 FUDforum Bulletin Board Software